[Allô ? Allô ? Y’a personne au bout du fil ? *]

* Retour vers le futur, 1985 – j’assume mes références culturelles

027 061
074 106
Honfleur, cimetière américain de Colleville-sur-Mer, fêtes médiévales à Bayeux, fourmis de Deauville

Pendant que certains ont cuit sur place, ou épuisé toute leur réserve de sommeil dans la nuit étouffante, nous, on se baladait sur l’avenue dans le Calvados. Le problème, quand on part les premiers, c’est qu’ensuite, on regarde ses photos et ça semble déjà loin, surtout sous le soleil drômois!!

Sans transition, le jeu des 7 erreurs, vous connaissez? smiley

098 099
100 101 102

Vous vous souvenez qu’en juin, j’avais décidé de sortir les vieux patrons de leur pochette? c’est comme ça qu’est arrivée la jupe-culotte d’Omaha Beach: le modèle Burda 5158, vintage au possible. Pour la moderniser, je l’ai raccourcie à la limite de l’indécence. Je me suis dit que le grand retour du short en jean nous en imposait de toute façon, alors pourquoi pas la mini-jupe-culotte. Je la porte, elle est légère, elle virevolte dans le vent, et en plus, elle a des poches. Bon, c’est sûr, elle ne peut faire partie des basiques qu’on décline en quatre exemplaires. Ah ben tiens, c’est le cas d’un short dont je vous reparle bientôt! allô?

Rubrique atelier couture, c'est moi!, créativité, en vadrouille | 8 commentaires

[Le vieil arbre est mort]

L’orage, ou devrais-je dire la tornade, qui s’est abattu sur la région samedi dernier en a laissé un sur le carreau, un tilleul pluricentenaire qui a souvent servi d’arrière-plan à mes photos.

001b

Impressionnant. Il n’est hélas pas le seul à avoir lâché l’affaire, d’autres arbres sont tombés cette nuit-là. J’ai eu envie de le mettre à l’honneur encore une fois ici, même si, en vrai, la starlette, c’est la miss en combishort, n’en doutez pas une seconde!

002 003
005

004
  006 007

Il s’agit d’un modèle ancien tiré d’une pochette Simplicity, atterri dans mon atelier je ne sais comment. Il est vrai que la pile de pochettes a tendance à grandir, sans que je m’en occupe vraiment. Allez, tiens! je me lance un nouveau défi, les vieux patrons, avec une catégorie spéciale!

014

Isance l’a tout de suite adoptée, contente d’être habillée de pied en cap d’un seul coup. J’avoue que la combishort me gêne pour le côté pratique qui laisse à désirer, mais pour elle, ces considérations sont loin derrière le confort. Elle a d’ailleurs de suite jeté son dévolu sur un autre tissu qui lui plaisait, et hop! dans la foulée, une deuxième combishort est née.

008 009010
011
012 013

ça sent l’été tout ça, non?

Rubrique créativité, vieux patron | 14 commentaires

[Voilà l’été, voilà l’été!]

D’un coup d’un seul, il fait chaud, très, très chaud même. Dans le placard de Anaëlle, c’est pas folichon par contre: entre les vêtements de l’an dernier qui sont partis chez la sœur cadette, et ceux qui ne correspondent pas/plus au « dress code » du collège, eh ben, il reste pas grand chose!
commençons par un basique, le pantacourt en popeline stretch, qui permet de sortir un morceau de peau sans trop en montrer, et de se sentir plus légèrement vêtue qu’avec l’habituel jeans.

025 026
027 028

modèle 36 Poco Pantalones, Ottobre 3/2013

Les petites poches zippées ne me plaisaient pas trop, mais comme elles semblaient indispensables à Anaëlle, je les ai faites avec ce que j’avais sous la main, et ma foi, ça rend pas trop mal pour cette version d’essai.
Son état chiffonné atteste qu’il a déjà bel et bien été porté au collège, qu’il a fait ses preuves et a su montrer ses atouts.

015

Pour finir, la recette du gâteau d’anniversaire de Isance, prête en 20 min + 2h de réfrigération, avec des ingrédients faciles à trouver, j’ai nommé la tarte aux fraises et framboises, d’où l’avantage d’avoir au moins un anniversaire estival à célébrer!

pour 6 personnes
250g de biscuits type galettes bretonnes, speculoos…75g de beurre
250g de mascarpone
5 cs de gelée de groseilles, de citrons…
750g d’un mélange de fraises et framboises à votre convenance

Écrasez en poudre les biscuits (au robot, c’est hyper rapide), ajoutez-y le beurre et mélangez jusqu’à ce que cela ressemble à une pâte. Étalez-la à la main dans votre cercle (merci Mamie!!) en tâchant d’avoir la même épaisseur partout. Réservez au frais ½h.
Re-robot: battez le mascarpone avec la gelée et étalez sur la pâte. Disposez-y soigneusement les fruits lavés et équeutés, en les enfonçant légèrement. Remettez au frais pour 1h30 minimum. Au moment de servir, enlevez le cercle, tout se tient parfaitement, c’est magique! on peut bomber un peu de chantilly, mais c’est facultatif, j’ai d’ailleurs oublié de le faire, et on s’est quand même régalés! cette tarte toute bête a tout d’une grande smiley

Rubrique atelier couture, créativité, popote | 14 commentaires